Comment télécharger Windows Server 2022

Découvrez comment télécharger et installer le dernier système d'exploitation serveur de Microsoft, Windows Server 2022. Nous vous montrerons comment procéder en quelques étapes simples.
How to Download Windows Server 2022

Que vous utilisiez Windows Server 2012 ou une version ultérieure, vous pouvez suivre certaines étapes pour installer Windows Server 2022. Vous devrez vous assurer que vous disposez de tout le matériel et des logiciels appropriés, mais le processus devrait être suffisamment simple à réaliser. le tien.

Installation depuis USB

À l'aide d'une clé USB, vous pouvez installer Windows Server 2022 sur un ordinateur. Mais ce n'est pas facile pour les utilisateurs normaux de l'installer. Pour commencer, vous devrez créer une image système, qui est une sauvegarde de vos données. Une fois l'image système prête, vous pouvez copier le contenu du lecteur ISO monté sur une clé USB amorçable.

Pour créer une image système, vous pouvez utiliser XBoot, une application légère capable de créer un fichier ISO multi-boot. Vous pouvez également installer Windows Server 2022 sur VMware, une machine virtuelle. Dans VMware, vous pouvez ajouter le fichier ISO sous forme de CD ou ajouter le fichier ISO sous forme de DVD.

Windows Server 2022 présente un certain nombre de nouvelles fonctionnalités. Il introduit une sécurité multicouche avancée. Il introduit également de nouvelles fonctionnalités hybrides avec Azure. De plus, Windows Server 2022 introduit une connectivité sécurisée. Il utilise le cryptage SMB AES 256 standard de l’industrie.

Windows Server 2022 est disponible en trois éditions différentes. Ces éditions ont des atouts différents. Par exemple, l'édition Server Core convient aux petites entreprises. L'édition Server Core vous donne également accès à de puissants outils de ligne de commande. L'édition Server with Desktop Experience a une plus grande empreinte et une interface graphique complète.

Installation à partir de WSUS

WSUS (Windows Internal Database) est un outil puissant qui permet aux administrateurs système d'installer et de tester les mises à jour des produits Microsoft et de les gérer via une interface unique. C'est un outil essentiel pour les environnements Windows Server. Il utilise plus efficacement les connexions LAN haut débit et distribue les charges utiles de mise à jour directement à partir des serveurs Microsoft. Il peut être installé sur Windows Server 2012 R2, Windows Server 2016 et Windows Server Core.

L'installation de WSUS est relativement simple. Vous pouvez l'installer via le Gestionnaire de serveur ou en utilisant PowerShell . Le moyen le plus simple d’installer WSUS consiste à utiliser la console d’administration WSUS. À l'aide de la console, vous pouvez gérer et vous connecter à plusieurs serveurs WSUS. De plus, vous pouvez configurer des politiques de mise à jour, configurer des notifications et installer des mises à jour pendant la période de maintenance.

Lorsque vous démarrez pour la première fois la console de gestion WSUS, vous verrez un assistant de configuration WSUS. Il s'agit d'un assistant qui vous permet de configurer les paramètres WSUS à l'aide de la page Options. Cet assistant ne nécessite pas de serveur proxy ni de numéro de port spécifique. Cependant, vous avez besoin d'un nom de serveur WSUS.

Ensuite, vous verrez une liste des composants sélectionnés et vous devrez sélectionner un serveur pour installer la console WSUS. Vous pouvez utiliser la fenêtre Fonctionnalités pour sélectionner les fonctionnalités qui sont importantes pour vous.

Installation à partir de Desktop Experience

Que vous mettiez à niveau votre serveur Windows existant ou que vous partiez de zéro, il est important de comprendre les différences entre Server Core et Server with Desktop Experience. Ils offrent des capacités différentes et peuvent avoir des limitations différentes.

Server Core utilise une interface d'invite de commande similaire à un système d'exploitation Windows classique. Cette option convient aux petites et moyennes entreprises qui n'ont pas besoin d'une expérience de bureau complète. Il comprend également des éléments d'interface utilisateur et des outils de gestion supplémentaires.

D'autre part, Server with Desktop Experience comprend une interface utilisateur graphique complète. Dans ce cas, vous aurez besoin de plus d’espace disque que ce dont vous auriez besoin pour une installation Server Core. De plus, vous aurez besoin d'un compte administrateur. Une fois installé, le serveur redémarrera automatiquement.

Windows Server 2022 offre une sécurité et des performances accrues . Il inclut également l’intégration hybride Azure et des améliorations améliorées de la plate-forme d’applications. Il inclut également des attaques réseau améliorées et une protection intégrée contre les logiciels malveillants. Plusieurs innovations sont intégrées autour de trois piliers : stabilité, sécurité et confidentialité.

Pour plus d'informations sur Windows Server 2022, consultez la page Démarrez avec Windows Server 2022. Vous y trouverez de nombreuses ressources utiles, notamment une version d'essai gratuite pour les serveurs Windows. Vous pouvez également essayer Windows Server 2022 dans un environnement de test. Vous devrez accepter le CLUF, sélectionner votre disque d'installation cible et configurer votre compte d'administrateur local.

Installation à partir de Server Core

Avoir une installation Server Core est une bonne idée si vous essayez de réduire la taille de votre empreinte disque. Vous n'avez pas besoin d'avoir une interface utilisateur graphique complète et vous pourrez gérer votre serveur à distance à l'aide d'outils de ligne de commande.

Server Core est un petit programme conçu pour être géré à distance et il peut être installé et géré via Microsoft Management Console. Le Windows Admin Center vous aide également à gérer votre serveur, avec accès à toutes les options Windows.

L'un des avantages de Server Core est qu'il supprime certaines fonctionnalités inutiles, telles que l'expérience de bureau, et permet l'élimination de ressources inutiles, telles que la mémoire. Cela permet au serveur d'utiliser moins de ressources, ce qui en fait un moyen plus efficace d'exécuter votre système d'exploitation.

Il existe différentes manières d'installer Windows Server 2022. L'option Server Core est la plus populaire car elle demande moins de travail que l'installation d'une version complète de Windows. En effet, il n'installe qu'un petit sous-ensemble des fichiers binaires requis.

L'installation Server Core est également la seule installation qui nécessite une adresse IP, ce qui permet aux administrateurs système de gérer le serveur à distance. De plus, le serveur peut être configuré pour démarrer à partir d'un support.

Installation à partir d'un serveur avec Desktop Experience

Que vous envisagiez une nouvelle installation de serveur ou une mise à niveau vers Windows Server 2022, vous devez savoir comment l'installer correctement. Plusieurs options sont disponibles et vous devez en choisir une qui correspond à vos besoins. Voici quelques éléments à considérer.

Il existe trois manières principales d'installer Windows Server 2022. Ces options diffèrent par leurs fonctionnalités et leurs limitations, il est donc important de comprendre ce que chacune a à offrir.

Pour la plupart des charges de travail, vous souhaiterez choisir la méthode d'installation Server Core. Cette option est idéale pour les petites entreprises. Il offre une installation minimale, avec un faible encombrement disque et nécessite moins de redémarrages pour les correctifs de sécurité.

Si vous cherchez à optimiser les performances de votre serveur, vous devez choisir Serveur avec expérience de bureau. Cette option comprend une interface utilisateur graphique dédiée et constitue l’option la plus recommandée par les organisations.

En plus de l'interface utilisateur graphique complète, Server with Desktop Experience comprend également des outils de ligne de commande utiles. Ces outils sont principalement utilisés pour la gestion des serveurs et peuvent être utiles lorsque vous travaillez à distance.

Si vous envisagez d'exécuter une machine virtuelle, vous devrez peut-être la redémarrer après avoir installé Windows Server 2022. Cependant, vous pouvez ignorer cette étape si vous exécutez Hyper-V.

Prise en charge de TLS 1.3 et HTTPS

Les versions antérieures de TLS nécessitaient deux allers-retours, mais TLS 1.3 a rationalisé le processus de prise de contact en un seul aller-retour. Cela permet de meilleures performances et une sécurité renforcée. Cependant, TLS 1.3 présente encore certaines limites.

Le protocole est pris en charge par Internet Explorer, Chrome, Firefox et Safari. Microsoft Edge développe également la prise en charge du protocole. Selon la version de Windows, il peut être activé à des fins de test. Par exemple, Windows 10 dispose d'une implémentation expérimentale de TLS v1.3, bien qu'elle soit désactivée par défaut.

Le nouveau protocole TLS v1.3 offre de meilleures performances, une négociation plus simple et de nouvelles suites cryptographiques. Les nouvelles versions utilisent également les échanges de clés Zero Round-Trip Time (0-RTT). Les versions antérieures utilisaient des clés RSA statiques, mais TLS v1.3 prend en charge les clés Diffie-Hellman éphémères.

TLS 1.3 inclut également la confidentialité transmise, qui n'était pas disponible dans les versions précédentes. Cette fonctionnalité est conçue pour empêcher la falsification et l’écoute clandestine.

Un autre élément majeur est la suppression du processus de « renégociation ». Les versions précédentes nécessitaient 5 à 7 paquets lors de la prise de contact, mais TLS v1.3 réduit ce nombre à 0 à 3. Le nombre réduit de paquets lors de la prise de contact contribue également à améliorer les performances.

Certaines organisations peuvent décider de passer à TLS 1.3, mais il est également important de se rappeler que ce service n'est pas encore largement pris en charge. Bien que Microsoft fournisse la prise en charge de TLS 1.3 dans Windows Server 2022, il n'existe aucune information officielle sur la date à laquelle cette prise en charge sera disponible.

Prise en charge du DNS sur HTTPS

L'utilisation de Windows Server 2022 avec DNS sur HTTPS permettra à Windows de résoudre les domaines Web à l'aide du protocole HTTPS. Cela aidera à empêcher la manipulation et les écoutes clandestines des données DNS. DNS sur HTTPS peut être activé ou désactivé via la stratégie de groupe.

Il s'agit d'un nouveau type de sécurité pour les requêtes DNS. Il crypte tout le trafic de requêtes vers les serveurs DNS. Cela améliore la sécurité d'Internet pour les utilisateurs et les fournisseurs de services Internet.

Microsoft prend en charge ce type de sécurité dans les environnements cloud et sur site. Il fournit des services de surveillance Azure et des serveurs compatibles Arc.

L'installation d'un serveur Windows 2022 ne sera terminée que s'il répond à la configuration matérielle minimale requise. Cependant, Microsoft prend en charge les machines virtuelles protégées. Ces machines virtuelles exécutent un cœur de serveur Windows et permettent l'intégration dans le cloud hybride.

Actuellement, le serveur Windows 2022 peut prendre en charge jusqu'à 48 téraoctets de mémoire et 2 048 cœurs logiques. Le cœur du serveur prend également en charge TCP HyStart++, qui réduit les délais de retransmission et la perte de paquets lors du démarrage de la connexion. Cela améliore les performances à haute vitesse. Il prend également en charge le déchargement de segmentation UDP, qui déplace la charge de travail du processeur vers la carte réseau.

Le cœur du serveur de Windows 2022 prend en charge TLS 1.3. Il s'agit de la dernière version du protocole de sécurité Internet le plus sécurisé. Il élimine les algorithmes cryptographiques obsolètes et vise à chiffrer autant que possible la poignée de main.